Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Vidéos

vidéo de présentation
Alexis MICHALIK

S’il fait ses débuts de comédien sur les planches d’un théâtre, sous la direction d’Irina Brook, dans le rôle-titre de Juliette et Roméoc’est à la télévision qu’Alexis Michalik prend ses quartiers.

On le retrouve ainsi dans divers téléfilms ou séries: Petits meurtres en famille, Terre de lumière, Kaboul Kitchen, Versailles

Au cinéma, il tourne avec Billy Zane, Diane Kurys, Safy Nebou, Yann Samuel, Fernando Colomo, Danièle Thompson, Alexandre Arcady…

Au théâtre, Alexis Michalik met d'abord en scène des adaptations pour le moins déjantées, parmi lesquelles La mégère à peu près apprivoisée, ou R&J, librement inspirés des oeuvres de William Shakespeare.

LE PORTEUR D'HISTOIRE est sa première pièce en tant qu’auteur. Succès inattendu, elle cumule à ce jour 1500 représentations et a été jouée dans le monde entier. LE CERCLE DES ILLUSIONNISTES est sa seconde. En 2014, il est récompensé pour ces deux pièces du prix Beaumarchais du Figaro, du prix Jeune Théâtre de l'Académie Française et de 2 Molières (auteur francophone et metteur en scène de théâtre privé). Pour EDMOND, sa troisième pièce, il en reçoit 3 (Meilleure pièce, auteur francophone, metteur en scène de théâtre privé). INTRA-MUROS est sa quatrième pièce.

Il est également scénariste pour la télévision et le cinéma, et réalisateur débutant.

Il chante, danse et joue très mal de la trompette.

News

"INTRA MUROS" au théâtre de la Pépinière
 Tandis que l'orage menace, Richard, un metteur en scène sur le retour, vient dispenser son premier cours de théâtre en centrale. Il espère une forte affluence, qui entraînerait d'autres cours - et d'autres cachets - mais seuls deux détenus se présentent : Kevin, un jeune chien fou, et Ange, la cinquantaine mutique, qui n'est là que pour accompagner son ami. Richard, secondé par une de ses anciennes actrices - accessoirement son ex-femme - et par une assistante sociale inexpérimentée, choisit de donner quand même son cours…



Une maison centrale est un type de prison qui prend en charge les détenus condamnés à de longues peines. Elle accueille également les détenus les plus difficiles, ou ceux dont on estime qu'ils ont peu de chances de réinsertion sociale. 

Il y a quelques temps, un de mes courts-métrages reçut un prix, décerné par les détenus d'une centrale. J'eus l'opportunité, avec l'une des actrices, d'aller échanger pendant une heure ou deux avec ce groupe de détenus. Ce fut une expérience passionnante. Fervents cinéphiles, il débattirent avec nous du court-métrage, bien sûr, et des derniers films qu'ils avaient vus, sur leur ordinateur. Puis, la conversation dériva sur leur quotidien, et sur leur perception du temps… qui s'étirait inexorablement. Certains d'entre eux avaient même passé plus de temps entre les murs qu'au-dehors.

Quelques jours après, je me questionnais encore sur toutes ces choses dont nous aurions pu parler. Mais plutôt que de poser des questions, j'ai préféré imaginer les réponses. Et en imaginant ce qui aurait pu se passer à l'intérieur de ces murs - intra muros - la fiction est venue supplanter la réalité.

La scène est en prison, donc. Un metteur en scène va donner leur premier cours de théâtre à deux détenus. De ce cours découlera une introspection sur les raisons de leur détention, sur leur rapport au temps, et sur l'espace qui les sépare de ceux du dehors. De cette introspection naîtra une histoire romanesque et pleine de rebondissement, sur le plateau nu de cette prison. Alexis Michalik


Avec
Jeanne Arenes,
Bernard Blancan ,
Alice De Lencquesaing ,
Paul Jeanson,
Faycal Safi
et le musicien Raphaël Charpentier

?Assistante à la mise en scène Marie-Camille Soyer, Création Lumière Arnaud Jung, Scénographie Juliette Azzopardi, Costumes Marion Rebmann, Musique Raphaël Charpentier

Production ACME. Avec le soutien de l’Adami et du Théâtre 13 / Paris.



"Edmond" au théâtre du Palais-Royal

Décembre 1897, Paris. 
Edmond Rostand n'a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d'angoisses. Il n'a rien écrit depuis deux ans. 
En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. 
Seul souci : elle n'est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d'enthousiasme de l'ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l'instant, il n'a que le titre : Cyrano de Bergerac. 

Le Saviez-vous?
Après Le Porteur d'Histoire et Le Cercle des Illusionnistes, l'auteur – metteur en scène aux trois Molières, revient pour raconter Cyrano de Bergerac

A Savoir :
Le Théâtre du Palais-Royal construit en 1783, est l'un des plus anciens théâtres de Paris. Lieu historique de part son architecture, il a été conçu "à l'Italienne", avec trois balcons en arrondis autour de la scène. Cela lui donne une atmosphère très chaleureuse et un cachet inestimable. Cependant, toutes les places n'ont pas la même visibilité ni le même confort. C'est pourquoi il y a plusieurs catégories avec des tarifs dégressifs.
Le théâtre prend le plus grand soin au placement des spectateurs au mieux des disponibilités, au fur et à mesure des dates d'achats.  Tous les soirs, l'équipe d'accueil du théatre est là pour renseigner.




Agent


Elizabeth SIMPSON
Agence Elizabeth Simpson
Tél. 01 42 61 11 56
contact@agencesimpson.com
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2017 CC Communication CC.Communication